vanne EGR

Vanne EGR : Découvrez la clé secrète pour optimiser les performances de votre voiture !

Les vannes EGR (Exhaust Gas Recirculation) font partie du système de gestion du moteur et sont chargées de réintroduire les gaz d’échappement dans le système d’admission en quantité adéquate, ce qui améliore le rendement du moteur, réduit la consommation de carburant et diminue les émissions de NOx. Les vannes EGR joueront un rôle encore plus important à l’avenir afin de réduire les pressions d’émission. Si une vanne EGR est endommagée, vous devez comprendre ce qu’elle est, pourquoi elle est endommagée et comment la remplacer.

vanne EGR

Fonction de la vanne EGR

La fonction de la vanne EGR est de rediriger une partie des gaz d’échappement vers le collecteur d’admission afin qu’ils se mélangent à l’air d’admission. Lorsque les deux se mélangent, la concentration d’oxygène dans l’air frais diminue et la température augmente légèrement. Les gaz d’échappement ayant été brûlés, ils ne contiennent plus d’oxygène libre et sont donc considérés comme des gaz inertes. Comme l’azote atmosphérique ne peut pas se combiner avec l’oxygène supplémentaire, il y a moins de production d’oxydes d’azote. Selon les normes d’émission, il s’agit de l’un des gaz les plus dangereux libérés par les véhicules lors du processus d’émission et qui doit être limité. Ces gaz inertes empêchent le processus de combustion d’atteindre les températures élevées auxquelles les gaz nocifs sont libérés.

Pour réduire davantage les températures de combustion, des refroidisseurs EGR et des accélérateurs de mouvement de piston sont parfois ajoutés aux composants avant que le mélange n’entre dans le processus de combustion. À haut régime, cela permet d’obtenir une combustion presque complète, ce qui est très efficace dans le cadre d’une utilisation normale. Cependant, la pédale d’accélérateur est rarement enfoncée à fond, de sorte qu’il ne reste dans la chambre de combustion que quelques molécules d’oxygène non brûlées provenant de l’air extérieur non contaminé, ce qui, selon le moteur, peut produire des émissions nocives de monoxyde de carbone et d’oxyde d’azote. Le système détermine la quantité de gaz d’échappement qui doit être renvoyée dans le collecteur d’admission par l’intermédiaire d’un capteur de masse d’air.

 

Types de vannes EGR

Les types de vannes EGR comprennent les vannes EGR à dépression, les vannes EGR à commande électronique et les vannes EGR à commande électronique utilisées dans les véhicules contemporains.

  • Les vannes EGR à haute pression et les gaz d’échappement à haut débit et haute température des véhicules diesel sont traités avant d’entrer dans le filtre à particules diesel, car ils peuvent se combiner aux vapeurs d’huile pour former des dépôts. Les gaz d’échappement sont ensuite renvoyés dans le collecteur d’admission par des conduits ou des passages internes dans la culasse. Une pression négative dans le collecteur d’admission n’est normalement pas présente dans un moteur diesel, c’est pourquoi une soupape auxiliaire est utilisée pour générer une pression négative.
  • Une vanne EGR diesel basse pression réduit le débit des gaz d’échappement et produit peu ou pas de dioxyde de soufre en introduisant des gaz d’échappement qui viennent de passer à travers un filtre à particules. Un tuyau ramène ensuite les gaz d’échappement vers le collecteur d’admission. La soupape de recirculation des gaz d’échappement d’un moteur à essence a une fonction similaire à celle d’un moteur diesel ; dans un moteur à haute pression, une dépression est créée lorsque le cylindre est enfoncé, ce qui permet d’aspirer les gaz d’échappement.
  • Les vannes EGR à dépression sont équipées d’électrovannes qui contrôlent la force d’aspiration exercée sur le diaphragme qui ouvre et ferme la vanne. L’unité de contrôle électronique peut recevoir des informations sur la position de la vanne à partir de capteurs de retour intégrés dans certaines vannes.
  • La plupart des vannes EGR numériques sont équipées de capteurs de rétroaction et d’électrovannes ou de moteurs pas à pas. L’ECU fournit des signaux de modulation de largeur d’impulsion à ces vannes pour réguler le flux de gaz d’échappement.

vanne EGR

Points à prendre en compte à propos des vannes EGR

  • Les vannes EGR se bloquent souvent en raison de dépôts de carbone. Dans le pire des cas, la vanne EGR et les passages peuvent être complètement bloqués, empêchant toute recirculation des gaz d’échappement. Lorsque de la fumée noire s’échappe du pot d’échappement, c’est généralement parce que la vanne de recyclage des gaz d’échappement est bloquée, ce qui peut également entraîner une augmentation de la consommation de carburant et une baisse des performances globales. Une vanne EGR défectueuse déclenche le voyant d’alerte moteur sur le tableau de bord. En effet, plus la consommation de carburant augmente, plus il y a d’émissions de carbone dans l’atmosphère. Nous recommandons de faire vérifier la vanne EGR, car l’odeur est désagréable et, dans certains cas, dangereuse pour la santé humaine.
  • Auparavant, les propriétaires de voitures enlevaient des pièces telles que les vannes EGR et les filtres à particules diesel pour éviter des réparations coûteuses, mais le ministère des transports a déclaré qu’il était désormais illégal d’enlever les vannes EGR ou les filtres à particules diesel des véhicules conformes à la norme d’émission Euro 6, car cela rendrait le véhicule illégal. Les véhicules qui ne sont pas équipés d’une vanne EGR ou d’un filtre à particules diesel échoueront au test des gaz d’échappement et les propriétaires risquent des amendes allant jusqu’à 1 000 livres sterling s’ils sont surpris en train de retirer ces deux composants.
  • Si vous avez des doutes sur la fiabilité de la vanne EGR de votre véhicule, il est recommandé de procéder à une vérification de la vanne EGR. Bien que les vannes EGR aient un coût initial élevé et nécessitent un entretien permanent, il est presque garanti qu’elles contribuent à réduire les émissions nocives de gaz et d’oxydes d’azote et il vaut donc la peine d’en équiper votre véhicule.

vanne EGR

Conclusion

L’installation d’une technologie de recirculation des gaz d’échappement présente de nombreux avantages dans une voiture. Cette technologie a fait l’objet de recherches et de développements approfondis et est très efficace. L’essentiel est de surveiller la quantité de gaz d’échappement produite et d’ajuster le volume de recirculation en conséquence. Une fois cette opération effectuée, la recirculation des gaz d’échappement présente de nombreux avantages, tels que la réduction des coûts de carburant, la régulation de la température et de la pression de la chambre de combustion et la réduction des émissions dangereuses et toxiques. La vanne EGR est le principal composant du système EGR, généralement en position fermée, reliée aux collecteurs d’admission et d’échappement, et peut être contrôlée par un moteur à vide ou un moteur électrique pas à pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *