Les différents types de plaquettes de frein disponibles sur le marché

Les plaquettes de frein sont un élément essentiel de votre système de freinage. Mais entre les différents matériaux, marques et technologies existantes, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Faisons le point sur les principaux types de plaquettes disponibles sur le marché.

Les différents types de plaquettes de frein disponibles sur le marché插图

Les plaquettes organiques ou NAO

Les plaquettes organiques, aussi appelées NAO, sont constituées d’une résine phénolique renforcée par des fibres d’amiante (interdites aujourd’hui) ou d’autres fibres comme le kevlar.

Avantages : bon marché, silence de freinage

Inconvénients : usure rapide, moins performantes à hautes températures

Utilisation : véhicules citadins, conducteurs peu exigeants

Les plaquettes semi-métalliques

Composées d’un mélange de résine et de poudre métallique, ces plaquettes offrent un bon compromis.

Avantages : meilleure endurance, bonnes performances

Inconvénients : usure plus rapide des disques, bruyantes

Utilisation : usage normal, routier régulier

Les plaquettes céramiques

La céramique remplace la résine comme liant de la poudre métallique. Résultat : des plaquettes très dures et résistantes.

Avantages : endurance élevée, hautes performances, silence

Inconvénients : prix élevé, fragilité

Utilisation : conduite sportive, gros rouleurs

Les différents types de plaquettes de frein disponibles sur le marché插图1

Les plaquettes métalliques

Composées à 100% de métal fritté, ces plaquettes offrent des capacités de freinage exceptionnelles.

Avantages : freinage d’urgence optimal, endurance maximale

Inconvénients : usure rapide des disques, bruyantes, chères

Utilisation : voitures de sport, compétition automobile

Les plaquettes carbone

Le carbone remplace la résine comme liant et augmente encore les performances.

Avantages : freinage extrême, endurance

Inconvénients : réservées à la compétition, illégales sur route

Utilisation : uniquement compétition automobile

Quels sont les principaux fabricants de plaquettes ?

De nombreuses marques proposent des plaquettes de frein. En voici quelques unes parmi les plus réputées :

Brembo

Marque italienne réputée dans le sport automobile. Plaquettes haut de gamme adaptées aux voitures puissantes.

Ferodo

Fabricant historique racheté par le groupe Federal-Mogul. Gamme complète de plaquettes pour tous véhicules.

Jurid

Marque française connue pour ses plaquettes semi-métalliques et céramiques performantes.

Textar

Fabricant allemand appartenant au groupe TMD Friction. Textar est une valeur sûre à prix raisonnable.

TRW

Le géant américain ZF commercialise les plaquettes TRW, à la qualité constante et aux tarifs compétitifs.

Il existe également de nombreuses marques distributeurs de plaquettes à prix réduit (Carrefour, Norauto…). La qualité est cependant souvent inférieure.

Quels critères pour choisir ses plaquettes ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour sélectionner le bon type de plaquettes pour votre véhicule :

Votre utilisation (route, ville, sportive…)

Les performances recherchées (endurance, freinage d’urgence…)

Le confort souhaité (bruit, vibrations…)

La marque de votre voiture et ses préconisations

Votre budget

Un bon compromis qualité/prix/confort est souvent assuré par les plaquettes semi-métalliques des marques réputées. Les distributeurs de pièces auto sauront vous conseiller.

Quelle est la durée de vie des plaquettes ?

La longévité des plaquettes de frein dépend de plusieurs facteurs :

Le type de plaquettes

Votre style de conduite

Le kilométrage parcouru

L’état des disques et étriers

Sur une voiture classique, prévoyez de changer les plaquettes tous les 30 000 à 50 000 km en moyenne.

Des conditions défavorables (forte utilisation, poussière…) peuvent réduire cette durée à 20 000 km. Au contraire, sur autoroute, des plaquettes haut de gamme peuvent durer jusqu’à 80 000 km.

Quand changer ses plaquettes de frein ?

Même si les plaquettes ne sont pas encore métal à métal, il est recommandé de les changer dès que leur épaisseur devient inférieure à 3 mm.

D’autres signes doivent également vous alerter :

Crissements aigus à l’arrêt

Vibrations dans la pédale

Allongement des distances de freinage

N’attendez pas que les plaquettes soient totalement usées ! C’est dangereux et ils endommageront vos disques. Un contrôle régulier tous les 10 000 km environ vous permettra de changer vos plaquettes au bon moment.

En conclusion

Prenez le temps de choisir soigneusement vos prochaines plaquettes de frein, un élément essentiel pour votre sécurité. Consultez les préconisations du constructeur et les conseils d’un professionnel pour trouver le meilleur compromis adapté à vos besoins et à votre budget. Pensez aussi à bien entretenir vos disques, étriers et liquide de frein !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *